Skip to content

(Angola) Biocom engagée dans l’augmentation de la production de sucre

© 2019 AllAfrica, All Rights Reserved

La société bioénergétique angolaise (BIOCOM) doit porter sa production à 100 000 tonnes de sucre cette année, contre les 73 000 de 2018, a annoncé son directeur général adjoint, mardi, à Luanda.

Cette augmentation représente un accroissement de l’ordre de 37%, dépassant les 21% atteints entre 2017 et 2018, a-t-il déclaré lors d’une interview accordée à l’ANGOP sur la production de la société.

Biocom augmente sa production chaque année car en 2014, lors du lancement de la première production, la société avait produit 3.000 tonnes, puis 25.000 tonnes en 2015, 52.000 tonnes en 2016 et 58.000 tonnes en 2017.

Avec quatre lignes de remplissage, dont deux pour les sacs de 50 kg, installées dans l’usine principale de Capanda (Malanje) et deux autres pour les sacs d’un kilogramme et de cinq grammes (pour le café et les barres). À Luanda Biocom produit 25% des 300.000 tonnes consommées en Angola.

Avec 25 000 hectares de canne à sucre, sa production est destinée au marché national.

L’entreprise est préoccupée par les coûts de transport des produits

À propos de cette contrainte, le responsable a expliqué que l’entreprise dépenserait cette année plus de trois millions de dollars pour le transport de 100 mille tonnes de sucre, contre 2 millions USD dépensés en 2018.

Il a précisé que pour transporter 100 000 tonnes de sucre, il faudrait 2 400 camions, ce qui représente un coût très élevé pour le transport du produit vers la zone de commercialisation. Situation qui influence le prix du produit.

Selon lui, l’installation de chemins de fer dans les zones de production pour le transport de marchandises réduira les coûts de production et permettra au consommateur final d’acheter le produit à bas prix.


%d bloggers like this: