Skip to content

Développement du pétrole – Les orientations de Cissé Abdourahmane et de ses pairs

© 2019 AllAfrica, All Rights Reserved

Il n’a pas mis longtemps pour prendre ses marques car homme du secteur. Le Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Énergies Renouvelables, Abdourahmane Cissé, au cours du sommet international sur le pétrole, tenu à Abuja, au Nigeria, le lundi 28 janvier dernier, en compagnie de ses pairs africains, a pris part un panel ministériel sur la dynamique énergétique.

Une session qui a permis aux ministres africains de discuter des stratégies nationales, de la dynamique de l’énergie et du cadre de coopération africaine.

A l’occasion, Abdourahmane Cissé a insisté sur l’importance d’une meilleure intégration pour le continent africain.

Prenant l’exemple de l’Union Africaine (UA) qui a pris la décision de créer une zone unique d’intégration l’année dernère, il a évoqué le cas de la Côte d’Ivoire par le truchement de sa raffinerie (Société Ivoirienne de Raffinage(SIR)), qui participe activement à l’intégration à travers l’export des produits pétroliers vers les pays de la sous-région.

« Il faut une volonté politique et ensuite une stratégie économique pour permettre un développement des produits pétroliers », a souligné Cissé.

Répondant à la préoccupation d’un investisseur nigérian sur la barrière de la langue au niveau de l’investissement en Afrique, le ministre ivoirien du Pétrole, de l’Energie et des Énergies Renouvelables, a pris l’exemple de la Côte d’Ivoire.

« Nous avons 60 langues, mais cela n’empêche en rien la communication. Nous avons juste besoin de croire en nous et en nos projets et de s’investir pleinement », a-t-il précisé. Ce sommet international du Pétrole du Nigéria est un événement officiel sous l’auspice du gouvernement nigérian.

Il est conçu pour être le lieu de rencontre ultime du secteur pétrolier et gazier nigérian et africain, où les principaux décideurs des secteurs publics et privés échangent des idées.

En marge de ce sommet, Abdourahmane a accordé une audience au Secrétaire d’Etat de la Norvège, Jens frolish Holte. Les échanges entre les deux personnalités ont essentiellement porté sur la possibilité de collaboration entre les deux pays.

%d bloggers like this: